Echeveria sp. cv.11  – (TP : Na) – (Réf : 2020P103097)

3.00 TTC

– Nom vernaculaire (commun) : Echeveria
– Couleur de la fleur : Orangé
– Exposition : Soleil
– Rusticité : 0°C
– Type de sol : Standard (3 tiers)
– Informations : Ras

3 en stock

Catégorie :

À l’état naturel, le genre Echeveria se développe exclusivement sur le continent américain. On retrouve ainsi ces succulentes de terre aride du nord du Mexique au sud du Brésil. Comptant plus d’une centaine d’espèces, les Echeveria présentent une étonnante diversité de feuillages. Ces petites plantes grasses connaissent d’ailleurs leur succès grâce aux graphismes et aux nuances de couleur très variés de leurs rosettes. De quoi s’amuser à faire de jolies compositions, particulièrement faciles à entretenir.

Description de l’Echeveria

De la famille des Crassulacées, cette plante vivace forme des rosettes de feuilles épaisses. Le plus souvent d’apparence lisse et cireuse (Echeveria agavoides), certaines se révèlent cependant velues (Echeveria pilosa). Elles prennent, par ailleurs, différentes formes tantôt linéaires, tantôt lancéolées. Elles présentent cependant toujours une base large et une extrémité s’achevant en pointe (Echeveria elegans).

Ces feuilles prennent place sur des tiges presqu’imperceptibles, pouvant atteindre au maximum quelques dizaines de centimètres.

Arborant des nuances allant du vert au rouge foncé, le feuillage des echeverias peut se teinter de gris ou encore de violet.

Floraison

Isolées ou formant des grappes, les fleurs en clochettes des Echeverias prennent place sur des tiges mesurant de 50 cm à plus de 10 mètres de longueur. Leur floraison blanche, jaune, rouge orange ou verte, s’avère dense au cours du printemps et de la saison estivale.

Ces fleurs donnent ensuite des fruits prenant la forme de capsules ou de baies.

Culture des Echeveria

Les Echeverias sont des succulentes de culture facile.

Elles s’épanouissent ainsi aisément plantées dans de jolis pots disposés dans une véranda, une serre ou à proximité d’une fenêtre. De même, ils feront sensation en pleine terre dans des jardins de rocaille ou dans un aménagement paysager exotique pourvu d’un substrat sableux bien drainé.

Pour vous donner toutes les chances de réussite, procédez au rempotage de votre Echeveria au printemps. Si vous envisagez une plantation en pleine terre, privilégiez alors le début de l’été.

L’essentiel pour réussir la culture du genre Echeveria : une exposition très lumineuse, un sol ne retenant pas l’humidité et des hivers peu rigoureux (si vous les cultivez en extérieur). Assez peu rustiques, les Echeverias apprécieront donc le climat méditerranéen, même si certaines espèces pourront résister à un gel modéré.

Si vous cultivez votre Echeveria en intérieur, vous devrez procéder à des arrosages modérés. Réduits en hiver, en fonction de la température d’hivernage (idéalement entre 5 et 8 °C), ces apports d’eau devront s’avérer plus généreux au printemps et en été. Prévoyez donc un arrosage mensuel en hiver, contre un à deux arrosages par quinzaine au cours des autres saisons.

La seule condition : attendre que la terre sèche avant d’arroser ces végétaux. En effet, comme la plupart des succulentes, l’Echeveria ne supporte pas l’excès d’humidité qui se révèle une des principales causes de son dépérissement.

Quelques espèces remarquables d’Echeveria

 

Echeveria agavoides : cette espèce offre un beau feuillage vert tendre lancéolé.

Echeveria elegans : très répandue, l’Echeveria elegans adopte à maturité une taille conséquente puisque chaque touffe peut atteindre 50 cm de diamètre.

Echeveria pulvinata : cette variété se montre originale par deux aspects. Son feuillage et ses tiges sont duveteux. Par ailleurs, le pourtour de ses feuilles se teinte de rouge au gré de son exposition au soleil.

Echeveria ‘Perle von Nürnberg’ : Cette hybride dispose de plus d’un atout. Elle présente ainsi en son centre de belles feuilles violettes, particulièrement esthétiques. De plus, elle offre une floraison abondante. Enfin, elle figure parmi les espèces les plus rustiques ce qui lui permet de s’épanouir en extérieur, y compris dans des jardins aux climats océaniques ou tempérés.

Description de l’Echeveria

De la famille des Crassulacées, cette plante vivace forme des rosettes de feuilles épaisses. Le plus souvent d’apparence lisse et cireuse (Echeveria agavoides), certaines se révèlent cependant velues (Echeveria pilosa). Elles prennent, par ailleurs, différentes formes tantôt linéaires, tantôt lancéolées. Elles présentent cependant toujours une base large et une extrémité s’achevant en pointe (Echeveria elegans).

Ces feuilles prennent place sur des tiges presqu’imperceptibles, pouvant atteindre au maximum quelques dizaines de centimètres.

Arborant des nuances allant du vert au rouge foncé, le feuillage des echeverias peut se teinter de gris ou encore de violet.

Floraison

Isolées ou formant des grappes, les fleurs en clochettes des Echeverias prennent place sur des tiges mesurant de 50 cm à plus de 10 mètres de longueur. Leur floraison blanche, jaune, rouge orange ou verte, s’avère dense au cours du printemps et de la saison estivale.

Ces fleurs donnent ensuite des fruits prenant la forme de capsules ou de baies.

Culture des Echeveria

Les Echeverias sont des succulentes de culture facile.

Elles s’épanouissent ainsi aisément plantées dans de jolis pots disposés dans une véranda, une serre ou à proximité d’une fenêtre. De même, ils feront sensation en pleine terre dans des jardins de rocaille ou dans un aménagement paysager exotique pourvu d’un substrat sableux bien drainé.

Pour vous donner toutes les chances de réussite, procédez au rempotage de votre Echeveria au printemps. Si vous envisagez une plantation en pleine terre, privilégiez alors le début de l’été.

L’essentiel pour réussir la culture du genre Echeveria : une exposition très lumineuse, un sol ne retenant pas l’humidité et des hivers peu rigoureux (si vous les cultivez en extérieur). Assez peu rustiques, les Echeverias apprécieront donc le climat méditerranéen, même si certaines espèces pourront résister à un gel modéré.

Si vous cultivez votre Echeveria en intérieur, vous devrez procéder à des arrosages modérés. Réduits en hiver, en fonction de la température d’hivernage (idéalement entre 5 et 8 °C), ces apports d’eau devront s’avérer plus généreux au printemps et en été. Prévoyez donc un arrosage mensuel en hiver, contre un à deux arrosages par quinzaine au cours des autres saisons.

La seule condition : attendre que la terre sèche avant d’arroser ces végétaux. En effet, comme la plupart des succulentes, l’Echeveria ne supporte pas l’excès d’humidité qui se révèle une des principales causes de son dépérissement.

Quelques espèces remarquables d’Echeveria

 

Echeveria agavoides : cette espèce offre un beau feuillage vert tendre lancéolé.

Echeveria elegans : très répandue, l’Echeveria elegans adopte à maturité une taille conséquente puisque chaque touffe peut atteindre 50 cm de diamètre.

Echeveria pulvinata : cette variété se montre originale par deux aspects. Son feuillage et ses tiges sont duveteux. Par ailleurs, le pourtour de ses feuilles se teinte de rouge au gré de son exposition au soleil.

Echeveria ‘Perle von Nürnberg’ : Cette hybride dispose de plus d’un atout. Elle présente ainsi en son centre de belles feuilles violettes, particulièrement esthétiques. De plus, elle offre une floraison abondante. Enfin, elle figure parmi les espèces les plus rustiques ce qui lui permet de s’épanouir en extérieur, y compris dans des jardins aux climats océaniques ou tempérés.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg