Haworthia fasciata ‘Big Bang’ – (TP : 1 L) – (Réf :2016P101496)

6.00 TTC

Les origines de l’Haworthia

De la famille des Asphodélacées, les plantes du genre Haworthia sont originaires d’Afrique du Sud (province du Cap notamment), de Namibie, du Lesotho et du Swaziland. Très résistantes, elles se révèlent idéales pour les jardiniers débutants ou débordés. Les Haworthia s’avèrent, par ailleurs, d’autant plus appréciées que leur feuillage est sublimé par de beaux contenants. On les retrouve donc chez tous les fleuristes et dans les jardineries, comme suggestion déco.

L’Haworthia, une petite plante grasse graphique

L’Haworthia est une succulente à port bas, car la plupart ne possède pas de tiges visibles. Elle forme des rosettes solitaires, non épineuses et assez denses qui ne mesure que 4 à 13 cm de diamètre. Cependant, après quelques années, ces plantes peuvent se transformer en touffes.

Ce qui crée leur charme : leurs feuilles, le plus souvent vert foncé, couvertes de nervures, de pustules ou de tubercules sombres ou blancs selon les espèces. Chez d’autres, le feuillage est vert pâle et plus tendre, recouvertes de taches blanches. Certaines variétés d’Haworthia possèdent même des rosettes translucides (Haworthia cymbiformis ou Haworthia mirabilis). Ces contrastes de couleurs et de formes permettent ainsi d’élaborer des compositions élégantes.

La floraison des Haworthia a lieu en été. Leurs fleurs blanches et de petite taille, parfois avec une nuance rosée, forment de discrètes grappes réunies en une longue hampe (10 à 40 cm de haut).

Conseil culture de l’Haworthia

De culture très facile, le genre des Haworthia supporte assez bien les endroits ombragés, les fenêtres, terrasses, mais supporte mal le soleil direct. Elles ne peuvent donc être cultivées en extérieur que dans le Sud, à l’ombre, sur terre aride.

La culture se réalise donc de façon privilégiée, en pot, en intérieur, avec un mélange standard (3 tiers). En effet, la plupart des Haworthia ont de grandes racines charnues qui pourrissent rapidement en cas d’excès d’eau.

Les arrosages doivent être généreux pendant la période de croissance (mars à octobre) et réduits en hiver, en fonction de la température à laquelle ils hiverneront. Cependant, les Haworthia se révèlent coriaces et supportent mieux les négligences au niveau de l’arrosage que les excès d’eau.

L’hivernage se fait au frais, entre 5 et 10°C environ avec quelques arrosages mais la plupart des espèces résistent à -2°C sous abri.

3 en stock

Catégorie :