Comment planter un cactus ?

savoir comment planter un cactus

Changer un cactus de pot s’avère nécessaire tous les deux à trois ans pour éviter qu’il ne dépérisse. En effet, un pot trop étroit et une terre appauvrie ne sont pas favorables à l’épanouissement des cactées. De même, si les conditions le permettent, vous pouvez avoir envie de planter votre cactus en pleine terre. Or, le rempotage ou la plantation d’un cactus en pleine terre ne s’improvise pas. Voici nos conseils pour réussir à planter un cactus.

Quand planter un cactus ?

Pour limiter la nécessité d’apports en engrais, les rempotages doivent être fréquents. Quand les réaliser ? Rempotages ou plantations doivent intervenir de préférence au moment où le cactus est au repos végétatif. Cela correspond à la fin de l’hiver. Par ailleurs, il est recommandé de ne pas arroser la plante une semaine avant cette opération.

Comment rempoter un cactus ?

Que vous veniez d’acheter un cactus ou que vous souhaitiez simplement lui permettre de se développer, le rempotage d’un cactus s’avère plutôt facile à condition de suivre la bonne méthode. Voici donc les étapes pour rempoter un cactus :

1.

Optez pour un pot plus grand que le précédent de quelques centimètres. Privilégiez cependant toujours un contenant plus large que haut. Par ailleurs, pour éviter toute stagnation d’humidité, il est indispensable qu’il soit percé.

2.

Une fois le pot sélectionné, mettez en place le drainage. Bouchez le trou de votre contenant de façon à permettre malgré tout une évacuation du trop-plein d’eau.

3.

Ajoutez alors du terreau spécial cactées ou un mélange bien drainant composé d’1/3 de terreau, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de matériaux drainants (pouzzolane, perlite, vermiculite, pierre ponce, graviers).

4.

Lorsque votre pot est rempli à mi-hauteur, dépotez votre cactus. Pour éviter de vous piquer, entourez votre plante d’un papier journal. Puis, extrayez-la délicatement de son ancien pot.

5.

Pour finir, placez votre cactus dans son nouveau contenant de façon à laisser le collet dégagé. Puis, complétez votre pot avec la quantité de terreau nécessaire.

Astuce : Après rempotage, n’arrosez pas pendant une dizaine de jours afin que les racines de votre cactus s’accoutument à leur nouveau substrat. Cela évitera qu’elles ne pourrissent à cause d’un excès d’humidité. Et choisissez un emplacement avec une bonne luminosité.

Comment planter un cactus en pleine terre ?

La plantation de cactus en pleine terre peut être envisagée si le climat est favorable. Parmi les critères à considérer, il faut prêter une attention particulière aux températures hivernales et à la composition du sol.

Les conditions climatiques idéales pour planter un cactus

Un climat chaud et sec est idéal pour planter des cactus dans un jardin. Ces plantes se plairont donc particulièrement au bord de la Méditerranée.

D’autres régions pourront cependant accueillir les cactées en pleine terre du moment que le climat reste doux en hiver. Sinon, il faudra veiller à sélectionner des spécimens non-gélifs, des cactus résistants au froid et à des températures négatives. Opuntia et Echinopsis font ainsi partie de ces variétés ne craignant pas le gel.

L’exposition choisie a également son importance : elle doit être ensoleillée et abritée du vent.

comment entretenir des succulentes
culture succulente en pot

Quelle terre pour un cactus ?

La qualité du sol est l’autre élément fondamental pour que les Cactacées s’épanouissent. La terre doit être bien drainée. Ainsi, un sol pauvre, sableux et léger conviendra parfaitement. En effet, grâce à leur capacité à stocker des sucs dans leurs feuilles, ces plantes grasses résistent bien à la sécheresse.

À l’inverse, il faudra aménager les terrains argileux, conservant l’humidité. Pour ce faire, la création de tertres formant des pentes se révélera propice à la culture de ces succulentes. De même, la mise en place d’un bon drainage des fosses avant la plantation favorisera l’implantation de vos cactus. L’ennemi n°1 de ces plantes est, en effet, l’humidité.

Une fois installées, les cactées forment des massifs exotiques originaux donnant un caractère unique à un jardin.