Qu’est-ce qu’une succulente ?

c est quoi une plante succulente

Vous vous renseignez sur les plantes exotiques, et vous avez remarqué qu’il était question à plusieurs reprises de « succulentes » ou « plantes succulentes ». Et vous vous demandez à juste titre : qu’est-ce qu’une succulente ? Par exemple, les plantes succulentes se mangent-elles, comme leur nom le laisse supposer ?

 Eh bien, non ! À quelques exceptions, ces plantes ne se dégustent pas. Leur dénomination fait seulement référence au fait que certaines parties de ces végétaux stockent beaucoup de « sucs ». Cette propriété physiologique permet ainsi à ces plantes grasses de demeurer en pleine santé, quelles que soient les conditions climatiques dans lesquelles elles se trouvent.

Qu’est-ce qu’une succulente ? Petite présentation

Découvrons tout d’abord les spécificités d’une plante succulente. Pour bien comprendre, on peut déjà constater que cette famille de plantes englobe des milliers d’espèces. Celles-ci sont habituellement regroupées en dizaines de genres. On y trouve ainsi les cactus, les agaves, les aloes, les sedums pour ne citer que les plus connus.

 Quels sont les points communs entre ces plantes désignées comme « succulentes » ? Elles présentent la particularité majeure de pouvoir accumuler dans leurs racines, leurs tiges et leur feuillage des réserves d’eau conséquentes. Leur métabolisme s’est adapté au manque de pluie, en développant cette capacité de stockage.

 Par ailleurs, certaines succulentes ont aussi un cycle de photosynthèse modifié. Ainsi, contrairement aux autres plantes, elles ouvrent leurs stomates et stockent le gaz carbonique la nuit, ce qui leur permet de réduire le phénomène d’évapotranspiration.

 Grâce à ces évolutions génétiques, ce sont les rares végétaux qui résistent à des conditions extrêmes de sécheresse et d’ensoleillement excessif. C’est pourquoi beaucoup sont originaires de régions au climat aride d’Afrique, d’Arabie ou de Madagascar. D’où leur désignation de « plantes de terre aride ». Mais on en trouve sur tous les continents, y compris dans des zones au climat tempéré, tropical ou océanique.

 Ces sont ces critères qui expliquent leur regroupement dans la famille des succulentes.

definition succulente

À quoi ressemble une succulente ?

Difficile de classer les plantes parmi la famille des succulentes à partir de leur apparence ! En effet, cette famille regroupe autant de plantes discrètes que de spécimens imposants. Autant des végétaux à épines, tels les cactus, que d’autres à feuilles lisses comme les euphorbes…

Lorsqu’elles sont gorgées d’eau, leurs tiges et leurs feuilles sont épaisses, charnues. Pour beaucoup, elles donnent l’impression, à la vue et au toucher, d’une grande résistance.

À savoir : Il ne faut pas se fier à l’apparence de ces plantes car leurs feuilles se détachent de la tige, alors qu’elles sont à peine effleurées.

Par ailleurs, à la coupure, elles laissent échapper une sève très épaisse et visqueuse, évoquant un corps gras. Cet élément est à l’origine de leur surnom de « plantes grasses ».

Comment prendre soin des plantes succulentes ?

Ces variétés sont souvent choisies pour la facilité de leur entretien. Nul besoin d’avoir la main verte pour réussir à les cultiver. Ainsi, même si vous les oubliez quelque temps, elles flétriront, mais ne mourront pas. Les succulentes apprécient, d’ailleurs, les périodes de repos végétatif. La diminution, voire l’arrêt des arrosages pendant plusieurs semaines, n’est pas rédhibitoire à leur culture. La période hivernale se prête bien à cette tendance.

C’est, au contraire, l’excès d’arrosage qui nuit à leur épanouissement. La présence d’eau stagnante favorise, en effet, le développement de certaines maladies, telles que les moisissures et parasites. Or, les succulentes y sont particulièrement sensibles. Il faut donc prévoir, au moment de leur plantation, un bon drainage. Un lit de billes d’argile déposé au fond du pot et l’ajout d’un substrat léger s’avère idéal.

Votre plante grasse semble dépérir ? Elle a changé de couleur ? Pas d’inquiétude. Ce n’est qu’une réaction de défense qui ne compromet pas son avenir. Veillez à améliorer son exposition, en lui faisant profiter du soleil en la posant sur le rebord d’une fenêtre ou en la plaçant dans votre véranda. L’abondance de lumière favorisera alors la hausse de la température.

Augmentez aussi raisonnablement la fréquence des arrosages. Un apport en eau tous les quinze jours, voire tous les mois devrait permettre à votre plante de repartir. Et si elle végète ? Pensez à la rempoter tous les deux à trois ans dans un pot plus grand, elle s’épanouira.

Pourquoi choisir une succulente ?

Vous hésitez encore à choisir ce type de plantes ? Voici de quoi vous convaincre tout à fait.

Pour le dépaysement

Outre, son peu d’exigence en matière d’entretien, cette grande famille de plantes se révèle indémodable. Au point que ces dernières années, on retrouve les silhouettes de cactées et autres succulentes déclinées sur de nombreux accessoires décoratifs. Rideaux, coussins, linge de maison prennent ainsi des airs exotiques.

Rien de plus normal, car rien qu’avec un pot de succulentes le dépaysement est garanti. Associez quelques espèces différentes, et votre balcon se métamorphose ! Les nombreuses nuances de vert de leurs feuilles, leurs fleurs aux couleurs vives et leurs formes contrastées vous transporteront dans un jardin marocain ou mexicain.

Pour son action sur notre air intérieur

Besoin d’un autre argument pour craquer pour une succulente ? Sachez que plusieurs succulentes possèdent des vertus dépolluantes. L’Aloe vera figure parmi les plus efficaces en absorbant, presque totalement, le formaldéhyde d’une pièce entière. La Sansevieria débarrasse, quant à elle, votre environnement d’autres composés chimiques présents dans les moquettes et dans les produits d’entretien.

Pour conclure, qu’est-ce qu’une succulente ? Facile, esthétique, saine, cette plante a vraiment tout pour nous séduire. Découvrez-en un large choix dans notre boutique.